J’avais 19 ans quand en 1977 j'achetai mon premier dessin à un artiste aixois, Jean-François Saint-Martin. L’intégralité de mon frugal salaire de l’époque y passa…


De nombreuses toiles et sculptures suivront, autant de mémorables rencontres d'artistes.


Eté 2006, la rencontre d'un artiste magnifique, Franck Cavadore, me conduit à créer ART-INVEST et à m'engager activement dans la promotion des artistes que je collectionne. A l'époque,  J'ignore où l'expérience va me conduire; mais peu m'importe. En 2007, vint la  RIEN Galerie, un concept de galerie évènementielle nomade qui avec sa caravane d'artistes investit différents lieux à Aix-en-Provence, puis à Marseille, lors de joyeux vernissages. En 2010, je m'engage encore plus et j'invite un artiste graffeur brésilien rencontré à Rio de Janeiro à exposer à Aix et à réaliser une "art-car"; performance consistant a personnaliser un véhicule d'exception. TV et presse relayent la manifestation.


Nouvelle étape en 2013, dans le cadre de Marseille 2013 Capitale Européenne de la Culture, ART-INVEST assure le Commissairiat Général de l'exposition WATERFRONT® de son partenaire EUROMEDITERRANEE qui présentera la collection "United Coloriages of Marseille" des artistes Cavadore, Goldstain et Pocci.


Depuis 2006 de nombreuses expositions ont eu lieu et des dizaines de tableaux ont conquis - partout en France et àl'étranger - des amateurs d'art, primo-collectionneurs pour la plupart.


Aux amis qui ont répondu présents et soutiennent, toujours plus nombreux, ce projet; j'adresse mes remerciements en mon nom et celui des artistes.


 Suivez-moi, il y a encore tellement de murs affamés à nourrir!!


 


Jean-Marc Denan


 

 Voir le reportage de FR3 tourné à l'occasion du dernier évènement Art-Invest; l'exposition et les performances du graffeur brésilien SMAEL (06/2010)



30.000 visiteurs sont venus!! en  JUIN 2013



Marseille au Pavillon M 


Art-Invest

Commissaire

de l'exposition
WATERFRONT®

EUROMED



6 au 28 juin Exposition


 

des Peintres


Franck Cavadore


Marc Goldstain


Riccardo Pocci  


télécharger

cataloguetarif




28 JUIN


Finissage et nocturne à partir de 20h00



 


14 juin nocturne & Performance


portrait monumental de Philippe Caubère réalisé en direct et en public par Marc Goldstain le 14 Juin


 


 


 


 


 


Face au vieux port, le Pavillon "M"qui abritera mon expo

en Juin 2013 





ICI télécharger


la scénographie 



de l'expo par Richard Pontier




 




ETE 2012


EXPO EVENEMENT aux DOCKS à MARSEILLE


2012 United Coloriages of Marseille


 


180


 



 


CAVADORE (le basque)



 


 GOLDSTAIN  (le parisien)



 


 POCCI (le romain)






 


 







ETE 2011


3 VERNISSAGES


3 COCKTAILS DINATOIRES


3 PERFORMANCES D'ARTISTE



LES JEUDI 16, 23 & 30 JUINN






 


JEUDI 23 JUIN 2011


FRANCK CAVADORE


 


Franck CAVADORE; artiste occupe une place toute particulière dans ma vie de galeriste.


 


C'est la découverte de  travail de Franck Cavadore qui est à l'origine de ma création d'ART-INVEST en 2006; et depuis lors, ses magnifiques toiles jalonnent mon parcours de marchand d'art comme autant d'invitations à persévérer dans cette voie passionnante.


Celui dont G. Gamand (rédac'chef magazine AZART) nous dit que [... par moment nous ne sommes pas bien loin des papiers du grand Alechinsky ...] nous revient avec des toiles commandées par la RIEN GALERIE qui sont exécutées  dans une nouvelle palette de couleurs ultra lumineuses découvertes par CAVADORE à l'occasion d'ateliers et interventions auprès de gosses défavorisés du Pays Basque.


Cette soirée de vernissage sera l’occasion d’une improvisation picturale de l'artiste elle a été sélectionnée par l’équipe de rédaction du site AZART.fr (AZART,  le titre leader de la presse d'art contemporain) pour son agenda culturel de l'été 2011.


 




 


JEUDI 16 JUIN 2011


MARC GOLDSTAIN



Ce qu'en pensent la critique : 


"La Banalité Transfigurée..... Nous sommes frappés par l'extraordinaire justesse de la la capture de la lumière... Grâce à son talent l'artiste transfigure la banalité du quotidien pour nous en offrir une image positive... M. Goldstain est un des rares artistes que nous ayons rencontrés qui sache traduire à ce point la poésie du quotidien."


G. Gamand, rédac'chef AZART


n° jan-fév. 2008




Ils collectionnent Marc Goldstain


Frédéric Taddeï Animateur France 3 l'émission “Ce soir ou jamais”.


 


Hector Obalk


Historien d’art, auteur de nombreux essais sur l’art contemporain, Chroniqueur régulier sur ARTE 

 






 


JEUDI 23 JUIN 2011


FRANK CAVADORE


  


Ce qu'en pense


la critique :


..... par moment nous ne sommes pas bien loin des papiers du grand Alechinsky .....


Gérard Gamand, rédacteur en chef magazine AZART (n°21 07/08/2006)







... Le plus grand surfeur de la peinture abstraite contemporaine.

Un magicien somptueux, flamboyant, unique. Le

seul...


 


Jean-François Cournot - ARTCOURNOT (2010)


 






 


JEUDI 30 JUIN 2011


Collectif de peintres confirmés et de jeunes talents


Toiles vendues à 999,99€ prix maximum


 






ETE 2010 :


VERNISSAGE EXPO "STREET ART DE RIO" JEUDI 17 JUIN




 SMAEL VAGNER


grapheur-Rio de Janeiro







 J-M Denan interviewes le peintre à Rio de Janeiro, dans son atelier de Santa Teresa. © 2009 Alice Denan




 J'ai rencontré Ismael Vagner de Lima, dit SMAEL, à Rio le jour de Noël 2009. Il m'a conduit à travers sa ville natale admirer les plus beaux grafs de Copacabana, Ipanema, Lapa, Gavea.... Notre périple s'est achevé dans son atelier de Santa Teresa d'où il domine tout Rio! Une rencontre tout à fait extraordinaire avec un artiste magnifique.  A 31 ans, Smael est la tête de file incontestée de l'art de rue Carioca ("de Rio de Janeiro"); artiste créateur et militant, il incarne la nouvelle génération d’artistes de rue sud américain grâce à qui le gouvernement  Brésilien dépénalise le graf urbain en Août 2008! Consacré non seulement au Brésil par des expositions à Sao Paolo et Rio de Janeiro, sa notoriété est parvenue jusqu'en Europe où il expose en permanence aux Pays-Bas et en Belgique ainsi qu'aux USA où il expose à ART BASEL MIAMI 2009, la plus grande foire d'art du monde. Sa programmation à la RIEN GALERIE en 2010 sera sa première exposition personnelle Française.






HIVER 2009




 Oct-Nov 2009






 VIVIANE SERMONAT


 


Ce qu'elle écrit sur sa peinture : 


..... Ma peinture est à mi-chemin entre la figuration narrative, le réalisme, le symbolisme, l’allégorie et la peinture d’Histoire... Elle s’inspire de mes photos, photos-montages et de collages assemblés grâce à l’outil informatique, mais n’en demeure pas moins subjective et n’exclut pas le dessin et l’imagination. La composition rassemble des éléments, les fait jouer ensemble dans un cadre recréé pour raconter, amener une “histoire”.






 Sept. 2009






  MARC GOLDSTAIN


Ce qu'en pensent la critique : 


"La Banalité Transfigurée..... Nous sommes frappés par l'extraordinaire justesse de la la capture de la lumière... Grâce à son talent l'artiste transfigure la banalité du quotidien pour nous en offrir une image positive... M. Goldstain est un des rares artistes que nous ayons rencontrés qui sache traduire à ce point la poésie du quotidien."


G. Gamand, rédac'chef AZART


n° jan-fév. 2008




Ils collectionnent Marc Goldstain


Frédéric Taddeï (1961) est considéré comme le journaliste le plus cultivé du PAF. Journaliste au magazine Actuel, animateur d’une rubrique littéraire sur Radio Nova, puis d’une chronique dans l'émission phare de Canal+ 'Nulle part ailleurs. En 1998, Thierry Ardisson le repère pour lui confier les commandes de 'Paris dernière'. Frédéric Taddeï anime à partir de 2002 'D' art d'art', un mini-magazine didactique sur France 2 qui explique des tableaux célèbres. Depuis la rentrée 2006, Frédéric Taddeï anime quotidiennement sur France 3 l'émission culturelle “Ce soir ou jamais”.


 


Hector Obalk (1960), est historien d’art, auteur de nombreux essais sur l’art moderne et contemporain, directeur de la revue d’art “L’eau”; commissaire de nombreuses expositions, il est un spécialiste des écrits de Marcel Duchamp dont il a édité la correspondance. Chroniqueur régulier du journal ELLE, on peut le retrouver sur ARTE au Journal Grand'art émission, diffusée le dimanche 20h15.

 




 


Ce qu'il écrit sur son travail : 


Je peins la réalité. Elle se donne à moi par l'émotion qu'elle provoque... La réalité c'est subjectf. Faire de la peinture réaliste, c'est éminemment subjectif. C'est valider tout un ensemble de nuances perçues par et dans son propre  corps.  L'imaginaire ne peut se déployer qu'à partir de ces perceptions, réelles. L'imaginaire ça n'est pas une désincarnation vers un ailleurs hypothétique; L'imaginaire c'est entrer de plein pied dans la matière, celle du corps et de ses perceptions: la lumière la couleur les formes, les émotions qu'elles produisent… celles qui donnent un goût à la vie et qui sont le substratum du désir d'expression comme du désir de vivre. Voilà les raisons pour lesquelles je peins.



Marc Goldstain


  






 


VIVIANE SERMONAT


 


Ce qu'elle écrit sur sa peinture : 


..... Ma peinture est à mi-chemin entre la figuration narrative, le réalisme, le symbolisme, l’allégorie et la peinture d’Histoire... Elle s’inspire de mes photos, photos-montages et de collages assemblés grâce à l’outil informatique, mais n’en demeure pas moins subjective et n’exclut pas le dessin et l’imagination. La composition rassemble des éléments, les fait jouer ensemble dans un cadre recréé pour raconter, amener une “histoire”.


 






CAVADORE


 


Ce qu'en pensent les artistes : 


..... La peinture du plaisir, la peinture du danger de se faire gronder par sa mère. Cavadore est cet enfant de la panique entre jouissance et risque de la gifle. Il ne sait plus quoi recouvrir de ses 10 doigts d'encre : la boite à sucre, les verres et les assiettes de la cuisine.....


Christophe Doucet, sculpteur


 


Ce qu'en pense


la critique :


..... par moment nous ne sommes pas bien loin des papiers du grand Alechinsky .....


Gérard Gamand, rédacteur en chef magazine AZART (n°21 07/08/2006)


 


Ce que j'en pense :


 J’ai choisi de vous surprendre avec une exposition jouant les correspondances entre des pièces uniques d’art premier océanien et des peintures abstraites – certaines monumentales – contemporaines. Un captivant va-et-vient entre l’imaginaire commun d’un grand peintre de notre temps et ses lointains ancêtres. 


JM D


 






Brann RENAUD


Ce qu'en pense la critique :


 


Tranquillement, le jeune peintre Brann Renaud est en train de construire un univers pictural personnel, qui force le regard. Il laisse dériver les sens pour construire des cènes qui n'ont que l'apparence de la réalité. Il peint les rêves intérieurs de ses personnages avec une infinie tendresse.


 


G. Gamand, rédacteur en chef AZART International.


 


Ce qu'en pense un ami du peintre :


 


Rencontré sur les premières marches du collège, Brann ambitionnait une carrière de chirurgien.Sa vocation de peintre triompha facilement de cet élan, mais il possède toujours la volonté de scruter le dedans ainsi que le goût de l'intervention habile et minutieuse ... Approchez, venez voir alors, Brann peint des monstres, des mues et des métamorphoses, villes et personnages sont soumis au même traitement, seule la fleur y échappe, si belle, si parfaite et si simple. Et lui, sur l'autoportrait, le crâne ceint du bandeau de la résignation, qui n'est autre que le fameux pull de Pablo, peut-être ose-t-il dire, à contre courant, mais toujours avec humour," "Picasso", sinon rien".  


U.G 






Jack RISTO


Ce qu'en pense son éditeur


... On pouvait reconnaître ici une source photographique, là un bout de comic strip découpé dans un vieux numéro de Strange, ici encore un bout de texte, là un grossissement de trame d’impression, un morceau d’illustration tiré d’un vieil ouvrage scolaire, un fragment de gravure… Depuis les Beaux-arts, qu’il fréquenta à la fin des années 1970, la technique graphique de Risto reste fidèle à une attitude punk: réemploi de photographies, de BD américaines d’après-guerre, orientalisme, intrusion du texte dans le dessin, collages, trames d’impression, césures radicales, noir et blanc violent… Les dessins de Risto, ou bien proviennent d’un choc ou bien évoquent un clash...




  Laurent Bruel Responsable éditorial Éditions Matière


 


Ce que j'en pense :


 De retour d'une périlleuse mission sur Mars, Jack RISTO nous revient, auréolé de gloire et accompagné de ses amis aventuriers de l'espace. Il nous livre sa vision de la planète bleue et de ses habitants vue d'en haut, des fantasmagories qui stimulent notre imaginaire.


JM D 






Laurent Piquet


Ce qu'en pensent les artistes :


 


.....  Sous le plus long banc du monde qui court tout le long de la corniche à Marseille, est un no man’s land étroit entre l’endroit où finit la Méditerranée et où commence la Terre...Dix ans qu’il cherche les traces invisibles qui sous-tendent le chaos rocheux gisant sous cette corniche...Il y a véritablement du Champollion en lui, Champollion qui disait que le principe de l’archéologue est de bafouiller. C’est précisément ce que fait Laurent [Piquet], il fouille bas, il ramène à la surface du tirage papier les strates enfouies depuis toujours, bien avant l’arrivée des hommes. .....


 


R. Campana, peintre


 


Ce que j'en pense :


 


De Marseille à Calvi, Laurent PIQUET nous propose les arrêts sur image bouleversants d’un authentique humaniste. C'est la toute première fois qu'il dévoile ces magnifiques et intemporels portraits photographiques de notre Mare Nostrum.


JM D